Marché chinois : Nouvelle menace à l’encontre de la propriété intellectuelle des entreprises

Publié le 14 octobre 2008

Le gouvernement chinois envisage de mettre au point un système contraignant les entreprises étrangères à révéler des informations confidentielles à compter de mai 2009. Sont ciblés des produits comme les cartes IC, les scanners, voire les télés à écran plat. En cas de refus de la part de l’exportateur, sa commercialisation serait alors interdite dans le pays, de même que sa production.

Face à cette décision, il y a fort à redouter que la propriété intellectuelle de certaines entreprises étrangères ne soit livrée à leurs concurrents chinois. En effet, cette solution poserait des problèmes de sécurité si les technologies de codages utilisées dans d’autres pays venaient à être diffusées en Chine.

Pour de nombreux observateurs, cette décision est sans précédent. En effet, les constructeurs ne seraient autorisés à vendre leurs produits sur le marché chinois qu’à la suite de nombreux tests, reposant sur la divulgation de leur code source, et la remise d’accréditation par un organisme dédié. Selon le gouvernement chinois, la connaissance du code source est nécessaire pour éviter les virus informatiques qui tirent parti des faiblesses logicielles.