Tensions au Gabon

Publié le 7 septembre 2009

Port-Gentil, capitale pétrolière du Gabon, comptabilise trois morts depuis jeudi dernier d’après les sources officielles. Les violences postélectorales, suite à l’élection d’Ali Bongo, ont conduit les compagnies aériennes à susprendre leurs liaisons avec Port-Gentil. Le groupe Total, présent sur le territoire gabonnais, a évacué pour une période temporaire ses salariés et leurs familles de Port-Gentil vers Libreville. Seuls les agents "strictement nécessaires" pour poursuivre un "minimum d’activités" sont restés selon un porte-parole du groupe.