La gestion des risques criminels en entrepriseA lire

Publié le 2 mai 2013

Contrefaçon, attaque cybernétique, séquestrations…
Au-delà de la concurrence saine et loyale, les entreprises européennes sont menacées de toute part. Dans leurs secrets de fabrication d’abord, ensuite par la contrefaçon, par des atteintes à leur réputation ou des abus de confiance, par l’intrusion dans leurs réseaux informatiques, etc. Connaître les plans d’une entreprise, ses projets, cela peut se faire à moindre coût !

Mais ce n’est pas tout, nos entreprises, qui ne peuvent être détachées de l’environnement politique, peuvent également être le théâtre de rapts contre rançon du personnel à l’étranger, de vols ou de séquestrations. Elles doivent aujourd’hui gérer des risques criminels très diversifiés qui mettent en péril leur existence même. Un risque qui, mal évalué, peut coûter très cher à tout le monde. Les entreprises doivent donc apprendre à se protéger, à se défendre.

Gérer les risques criminels en entreprise aborde cette problématiquegrandissante de façon pratique, avec des exemples concrets. L’ouvrage propose de gérer le risque de façon raisonnable et raisonnée, comme un des besoins naturels de toutes les entreprises, du grand groupe à la PME.

•À quelles menaces les entreprises doivent-elles faire face et comment ?
•Comment doivent-elles juridiquement se protéger ?
•Quels sont les acteurs de la Sûreté ?
•Comment structurer le département Sûreté d’une entreprise ?
•Comment déployer une stratégie de prévention des risques ?
•Que protéger et avec quels outils ?
•Comment le métier de la sûreté va-t-il évoluer à l’avenir ?

Alain Juillet, "gérer les risques criminels en entreprise", Paris, DeBoeck 2012.