Fin de séquestration dans un site de Michelin

Publié le 21 juillet 2009

Pour protester contre les sanctions visant deux salariés, les employés du site Michelin de Montceau-les-Mines ont retenu quatre dirigeants plusieurs heures durant la soirée de mardi. L’un des salariés visés par les procédures disciplinaires aurait refusé de travailler sur des machines à maniement desquelles il n’était pas formé selon la CGT. Pour dénouer la situation, une proposition de médiation a été présentée aux salariés qui fut acceptée.