Le groupe minier Rio Tinto impliqué dans une étrange affaire d’espionnage

Publié le 9 juillet 2009

Quatre cadres de RIO TINTO ont été arrêtés en Chine pour vol présumés de secrets d’Etat a annoncé l’agence officielle de Chine Nouvelle, citant la sécurité d’Etat de Shanghai. Cette affaire intervient quelques semaines après que Rio Tinto eut éconduit un grand groupe chinois, Chinalco, au grand dam des autorités chinoises. En outre, début juin, Rio Tinto avait abandonné un accord stratégique conclu en février avec Chinalco qui devait permettre à la société chinoise de doubler sa participation au capital du groupe anglo-australien.