ENI confronté à un cas de "force majeure" au Nigéria

Publié le 24 juin 2009

Le groupe pétrolier italien Eni a déclaré l’état de force majeure sur certaines livraisons en provenance du Nigéria, après lune attaque du Mend vendredi contre un important oléoduc géré par la compagnie. La force majeure ne concerne que les livraisons de pétrole passant par l’oléoduc attaqué. La clause de force majeure permet à un groupe de suspendre ses obligations contractuelles, telles que les livraisons de pétrole et de gaz, à la suite d’événements imprévus, sans encourir de pénalités.