Une nouvelle entreprise allemande suspectée d’espionnage

Publié le 10 juin 2009

Après les affaires Lidl, Deutche Bahn, Deutche Bank, voilà une nouvelle entreprise allemande qui est supectée de surveiller ses cadres : la deutsche telekom. La cellule de sécurité de cette entreprise n’hésitait pas à surveiller ses cadres de manière très intime comme le révèle le journal Libération. "Depuis des mois, les affaires d’espionnage de salariés défraient la chronique outre-Rhin. En toute illégalité, de grands groupes ont recours aux services de sociétés spécialisées, lesquelles embauchent en général d’anciens membres de la police, de l’armée, voire de la Stasi". La justice mène par ailleurs une enquête sur l’espionnage de comptes en banque de salariés par Deutsche Telekom. Deux salariés sur cinq estimeraient en Allemagne être surveillés par leurs dirigeants sur leur lieu de travail.