Des attentats en France et en Angleterre ont été évités

Publié le 12 mai 2009

Emprisonnés depuis six mois en Italie, deux membres présumés d’Al-Qaïda accusés d’appartenir à une cellule terroriste préparaient des attentats en France et en Angleterre suite à une enquête menée par deux magistrats italiens Francesco Rossi et Francesca Romana. L’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle faisait parti des cibles envisagées.