Les contrôles diminuent, la fraude augmente en période de crise

Publié le 19 novembre 2009

D’après une étude présentée par le cabinet PriceWaterhouseCoopers mercredi 18 novembre, les risques de fraudes ont augmenté avec la crise. 40% des entreprises sondées en seraient effectivement victimes. Plusieurs raisons à l’augmentation des fraudes :
1/ Un relachement des contrôles. 62% des entreprises relèvent que les équipes affectées au contrôle interne ont été réduites.
2/ Le top management s’intéresse moins au problème car il se concentre, selon 49% des sondés, aux résultats à court terme et à la survie de l’entreprise.

Parmi les types de fraudes, celles qui ont le plus progressé (38% contre 27% en 2007) sont d’ordre comptable. C’est ennuyeux car ce sont aussi celles qui coûtent le plus cher aux entreprises. « Dans 31% des cas, l’affaire dépasse un milliard de dollars », conclut Dominique Perrier, Associée, Fraude & Investigation chez Pwc.