les salariés prêts à recourir à la force pour faire valoir leurs revendications

Publié le 7 décembre 2009

Dans un sondage réalisé par TNS Sofres pour Altedia et "Les Echos", et sur la base de 1005 interviews réalisées auprès de salariés d’entreprises privées, publiques, d’administrations et d’associations de toutes tailles, il ressort que 64% des salariés seraient prêts à recourir à la force pour faire valoir leurs revendications. Les cadres critiqueraient autant le fonctionnement des entreprises que les autres catégories et comprennent "les modes de revendication les plus durs". 43% des cadres déclarent même comprendre le recours à la force !