Etat de force majeur au Nigéria

Publié le 10 mai 2010

Au Nigéria, des incendies et des fuites sur un important oléoduc, provoqués par un sabotage perpétré par la délinquance locale, ont conduit le pétrolier Shell à déclarer "l’état de force majeure" et à reporter de deux mois l’envoi de brut à partir de son terminal de Bonny.