Les entreprises otages de la guerre de l’information : le cas Orange et Vodafone en Egypte

Publié le 25 mars 2011

Le contrôle d’Internet est l’un des objectifs de la « Guerre de l’Information ».
L’affaire des groupes de télécommunication Orange et Vodafone en Egypte illustre comment les Etats autoritaires contrôlent l’information via l’accès au web et les méthodes qu’ils utilisent pour faire taire cet instrument de la contestation sociale.