Réorganisation chez Renault

Publié le 17 octobre 2011

Carlos Ghosn a souhaité modifier l’organigramme et la gouvernance, de Renault suite aux problèmes rencontrés en début d’année. Mis à part un « directeur de l’éthique », que Renault doit encore recruter à l’extérieur et qui sera directement rattaché au PDG, Mouna Sepehri, directrice déléguée à la présidence, devient la directrice de 7 fonctions support : direction juridique, direction de la prévention et de la protection (D2P), affaires publiques, services généraux, communication, la Fondation Renault, et, enfin, toute la tutelle des « groupes transverses », équipes qui fonctionnent en marge de l’organigramme traditionnel.
La direction de la protection (D2P) sera confiée à Eric Le Grand, jusqu’à présent responsable de la sécurité de La Poste et administrateur du CDSE. Autre arrivée prochaine, celle de Jean-Marc Berlioz, inspecteur général d’administration, qui sera en charge de l’inspection du groupe . Enfin, le futur responsable de l’éthique travaillera en direct avec le conseil d’administration. Sa direction remplacera le précédent « compliance comitee » de 8 membres qui était rattaché au directeur juridique.