1. Accueil
  2. Infos sécurité
  3. Cyberattaque contre un conglomérat japonais

Cyberattaque contre un conglomérat japonais

Écrit par HASSID Olivier

19 septembre 2011

Mitsubishi Heavy Industries a confirmé lundi 19 septembre que plusieurs de ses ordinateurs avaient été piratés. Le groupe Mitsubishi compte les principales entreprises d’armement japonaises, avec des usines construisant des sous-marins, des missiles et des composants pour les centrales nucléaires.
Selon le quotidien Yomiuri Shimbun, environ 80 ordinateurs infectés ont été découverts au siège du groupe à Tokyo, ainsi que dans plusieurs sites de recherche et de construction, notamment aux chantiers navals de Kobe, qui construisent des sous-marins et des pièces pour centrales nucléaires.

D’après Andrew Davies, spécialiste des cyberattaques à l’Australian Strategic Policy Institute, « les Japonais construisent des sous-marins à propulsion conventionnelle qui sont parmi les plus sophistiqués au monde. Ils ont développé des solutions techniques qui leur sont propres pour les systèmes mécaniques, électroniques et de contrôle, ce qui fait d’eux une cible particulièrement attractive pour des pirates ».

Le mois dernier, un rapport du ministère de la défense japonais appelait à une plus grande vigilance contre les cyberattaques, après une série d’attaques l’an dernier qui ont touché des firmes comme Lockheed Martin et d’autres sous-traitants du ministère américain de la défense.

Mitsubishi est le plus important sous-traitant du ministère japonais de la défense, avec plus de 200 contrats en cours pour près de 2,5 milliars d’euros, soit le quart du budget du ministère.

Ces articles pourraient vous intéresser

Créé le 7 septembre 2011 la nouvelle direction générale de la sécurité civile...

Par décret du Président de la République en date du 1er septembre 2011,...

Commissions et groupes de travail

Les commissions et groupes de travail du CDSE, ouverts à tous les membres, sont le cœur de la réflexion du Club sur l’ensemble des problématiques qui impactent la sécurité-sûreté des entreprises.

Le réseau CDSE

Le CDSE a étendu son réseau auprès d’acteurs privés, publics et académiques qui participent à ses travaux. Il représente en outre les « donneurs d’ordre » et les « utilisateurs » au sein de différentes instances.

Les statuts

Le CDSE est une association loi 1901 à but non lucratif créée en 1995. Retrouvez la dernière version des statuts du CDSE adoptée par l’Assemblée générale extraordinaire du 15 septembre 2020.

Le règlement intérieur

Le CDSE s’est doté d’un règlement intérieur adopté par l’Assemblée générale extraordinaire du 20 septembre 2017 régissant différents points notamment en matière d’éthique et de déontologie.