1. Accueil
  2. Non classé
  3. L’entretien : Jean-Jacques RICHARD

L’entretien : Jean-Jacques RICHARD

Écrit par admin1973

18 juillet 2008

Vous êtes en charge de la Sûreté et de l’Intelligence Economique de la société TNT.

EXPRESS France, société spécialisée dans le transport express de fret. Vous est-il possible de nous présenter les menaces qui vous affectent le plus ?


Les menaces qui affectent notre activité sont protéiformes.

Il y a tout d’abord le vol sous toutes ses formes ; ces vols peuvent être le fait d’acteurs malveillants opportunistes, lesquels profiteront d’une faiblesse dans notre chaîne sûreté pour passer à l’acte, et les professionnels, qui quant à eux, prépareront leur action avec minutie pour atteindre leur objectif. La
caractéristique de la seconde famille d’acteurs malveillants est qu’ils peuvent être extrêmement violents.

Il y a ensuite les actions terroristes qui pourraient atteindre l’une de nos treize
plateformes aériennes. Afin de faire face à cette éventualité, nous appliquons de manière scrupuleuse la règlementation en vigueur en matière de sûreté aérienne afin d’assurer la sécurité de nos collaborateurs, de nos avions,
et par conséquent, la sécurité de nos concitoyens.

Enfin, dans un secteur d’activité hyper concurrentiel, nous sommes très attentifs à toutes les actions qui pourraient menacer notre sécurité économique.

L’envolée des prix du pétrole a-t-elle, pour votre société, des conséquences notables en matière de délinquance ?

Pour l’instant, nous n’avons eu à constater que très peu de tentatives ou de vols de carburant. Notre activité transport express nous contraint d’avoir des véhicules en permanence en circulation. Par conséquent, les opportunités, pour les auteurs de tels vols, sont réduites. Sur nos centres, nos véhicules, ainsi que nos pompes à gasoil, font l’objet de toute notre attention.

Face à ces différentes menaces, pouvez-vous nous décrire la manière dont vous êtes organisé ?

La sûreté, chez TNT EXPRESS France, est depuis longtemps l’une de nos préoccupations majeures, et ce, dans le but de satisfaire au mieux nos clients qui n’ont que deux attentes principales : d’une part, que l’on puisse livrer leurs colis le plus rapidement possible, et d’autre part, que ces mêmes colis ne puissent faire l’objet d’aucune altération. Pour ce faire,
la Direction de la Sûreté est composée de cinquante quatre personnes (dont plus de quarante cadres). A l’heure où beaucoup de sociétés ont fait le choix d’externaliser certaines missions en matière de sûreté, nous avons choisi l’option d’internaliser ces mêmes fonctions. Pour ce
faire, nous disposons d’un centre de contrôle qui gère l’ensemble de nos systèmes de détection d’intrusion, de vidéo surveillance et
de suivi GPS de nos véhicules. Notre rattachement au Président de TNT, ainsi qu’une très forte culture sûreté, nous permet entre autre d’accomplir nos missions de la meilleure façon qui soit.

Vous animez également une commission « sécurité du fret » au sein de l’association TLF (Fédération des entreprises de transport et de logistique de France), pouvez-vous nous dire quels sont les principaux travaux de cette commission et quelles sont les problématiques sur lesquelles vous travaillez actuellement ?

Effectivement, je préside depuis plus de quatre ans la Commission Sûreté de TLF. Cette commission réunit les principaux responsables et directeurs sûreté des transporteurs qui adhèrent à TLF. Autour de l’OCLCO (Office Central de Lutte contre le Crime Organisé) et de l’OCLDI (Office Central de Lutte contre la Délinquance Itinérante), nos objectifs sont d’analyser les modus operandi mis en oeuvre en matière de vol de fret, de mener des réflexions quant aux moyens de prévention et de protection qui peuvent être déployés, et enfin de conseiller nos adhérents afin qu’ils puissent protéger au mieux leur activité.
Dans ce cadre, nous avons réalisé un guide « La Sûreté du Fret : Pourquoi et Comment ? » ; ce guide a été remis aux cinq milles adhérents de TLF.

Enfin, les problématiques sur lesquelles nous travaillons actuellement concernent principalement, bien entendu, les vols de fret, les vols de métaux et de carburant, mais aussi, fait beaucoup plus inquiétant,
l’augmentation substantielle des actes de violence.

Ces articles pourraient vous intéresser

Le transport maritime représente 90% des échanges mondiaux. Assurer la sécurité du transport...

Chez Latham et Watkins vous êtes co-responsable global de la pratique Securities Litigation...

Mr Illand, vous êtes fonctionnaire de sécurité et de défense au CNRS. En...

Commissions et groupes de travail

Les commissions et groupes de travail du CDSE, ouverts à tous les membres, sont le cœur de la réflexion du Club sur l’ensemble des problématiques qui impactent la sécurité-sûreté des entreprises.

Le réseau CDSE

Le CDSE a étendu son réseau auprès d’acteurs privés, publics et académiques qui participent à ses travaux. Il représente en outre les « donneurs d’ordre » et les « utilisateurs » au sein de différentes instances.

Les statuts

Le CDSE est une association loi 1901 à but non lucratif créée en 1995. Retrouvez la dernière version des statuts du CDSE adoptée par l’Assemblée générale extraordinaire du 15 septembre 2020.

Le règlement intérieur

Le CDSE s’est doté d’un règlement intérieur adopté par l’Assemblée générale extraordinaire du 20 septembre 2017 régissant différents points notamment en matière d’éthique et de déontologie.