1. Accueil
  2. Publications
  3. Archives publications
  4. Les réseaux sociaux en dix...

Les réseaux sociaux en dix questions

Écrit par MARCEL Julien

29 janvier 2013

Un groupe de travail issu du CDSE Junior se propose de décrypter, durant plusieurs semaines, les enjeux relatifs aux réseaux sociaux afin de permettre aux directions Sûreté, Sécurité, Risques d’utiliser ces réseaux sociaux à bon escient, tout en mesurant les risques inhérents. Voici la sixième partie de l’étude relative à cette nouvelle forme de communication.

Pour consulter :
la première partie : 1(Qu’est-ce que les réseaux sociaux ?), 2(Pourquoi tant de succès auprès des particuliers ?), 3(Comment bien utiliser les réseaux sociaux ?) : Cliquez ici
La deuxième partie : 4(Comment les entreprises les utilisent-elles ?), 5 (Quel environnement juridique pour les réseaux sociaux ?)Cliquez ici La troisième partie : 6 (Quels sont les risques liés aux réseaux sociaux (RS) pour une entreprise ?) Cliquez ici
La quatrième partie : 7 (Quel comportement adopter en cas d’atteinte à l’entreprise ?) Cliquez ici
La cinquième partie : 8 (comment une direction sureté sécurité peut elle tirer profit des réseaux sociaux ?) Cliquez ici

Règlement intérieur, charte
Informer les salariés ne doit pas être considéré comme une simple formalité : la performance collective dépend de l’adhésion du groupe aux règles. La charte ou le règlement doit être accessible à tous, stipuler les responsabilités de chacun en mentionnant clairement les risques liés à l’utilisation des réseaux sociaux. La signature du document par chaque salarié est donc nécessaire. De ce fait, ce ne peut être un document technique. La Direction en charge des systèmes d’information peut la rédiger, mais c’est ensuite la Direction des Ressources Humaines voire la Direction Générale qui soutient, valide et transmet le document.

Révision du contrat de travail avec clauses spécifiques
Afin de sensibiliser un salarié sur la politique d’utilisation des réseaux sociaux de son entreprise, il est nécessaire de lui en faire part dès son embauche. Une mention spécifique à l’utilisation des réseaux sociaux peut être stipulée dans son contrat de travail .

Veille sur les données émises par salariés/clients
Techniquement, il est possible d’assurer une traçabilité sur internet, à condition d’en informer les instances représentatives ainsi que les salariés. Les contours de cette surveillance doivent clairement apparaître dans la charte. Les administrateurs peuvent dans ces conditions alerter la hiérarchie du salarié qui ferait un usage disproportionné d’un site ou d’un réseau social.

Blocage d’accès à certains sites
Le risque de fuite d’informations sensibles, stratégiques ou confidentielles sur les réseaux sociaux rend nécessaire la mise en place de restriction d’accès. Différents types de filtrage existent, du blocage total des réseaux sociaux au découpage des fonctions d’utilisation : une grande banque européenne laisse par exemple la possibilité à ses employés de consulter Facebook, mais pas d’y poster de messages. Bien que le blocage soit remis en question par le développement massif des Smartphones, son avantage reste que la sécurité du système d’information de l’entreprise s’en trouve préservée.

Community Manager
Fonction émergente dans les entreprises, le Community manager est un poste à la croisée de plusieurs savoir-faire, de veilleur de la réputation de l’entreprise à celui de développeur de la marque et des ventes. Il a en charge la gestion des espaces communautaires, des réseaux sociaux, des blogs et forums. Sa vision transversale est un avantage qui le met aux avant-postes de la gestion du Web 2.0. Il devrait devenir dans les prochaines années l’interlocuteur privilégié des Directions préoccupées par les réseaux sociaux.

Ces articles pourraient vous intéresser

Le Club des directeurs de sécurité des entreprises (CDSE) et le Centre de...

Un groupe de travail issu du CDSE Junior se propose de décrypter, durant...

Un groupe de travail issu du CDSE Junior se propose de décrypter, durant...

Commissions et groupes de travail

Les commissions et groupes de travail du CDSE, ouverts à tous les membres, sont le cœur de la réflexion du Club sur l’ensemble des problématiques qui impactent la sécurité-sûreté des entreprises.

Le réseau CDSE

Le CDSE a étendu son réseau auprès d’acteurs privés, publics et académiques qui participent à ses travaux. Il représente en outre les « donneurs d’ordre » et les « utilisateurs » au sein de différentes instances.

Les statuts

Le CDSE est une association loi 1901 à but non lucratif créée en 1995. Retrouvez la dernière version des statuts du CDSE adoptée par l’Assemblée générale extraordinaire du 15 septembre 2020.

Le règlement intérieur

Le CDSE s’est doté d’un règlement intérieur adopté par l’Assemblée générale extraordinaire du 20 septembre 2017 régissant différents points notamment en matière d’éthique et de déontologie.