1. Accueil
  2. Infos sécurité
  3. Archives infos sécurité
  4. M. Gérard PARDINI, directeur adjoint...

M. Gérard PARDINI, directeur adjoint de l’INHESJ

Écrit par MARCEL Julien

15 avril 2013

Pourquoi votre Institut a-t-il décidé de créer une nouvelle session nationale dédiée au Management stratégique de la crise ?

L’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ) qui fêtera ses 25 ans l’an prochain, a choisi d’étoffer à la rentrée 2013 son offre de formations d’excellence, par la création d’une nouvelle session nationale dédiée au « Management stratégique de la crise » qui répond à un besoin de formation sur cette thématique exprimé par de nombreux partenaires.
Cette formation complète les deux sessions nationales existantes, Sécurité et Justice et Protection des entreprises et Intelligence économique.

Quelle est son orientation pédagogique ?

Son objectif est de placer les participants sélectionnés en capacité d’initier ou de renforcer dans leurs structures, une politique efficace de gestion des risques et de réponse aux crises et d’y créer les conditions d’une culture de crise adaptée aux contraintes sociétales et économiques.

Son originalité et sa force résident dans une appréhension simultanée des trois dimensions du risque : risque systémique, risque stratégique et risque opérationnel. Seule une telle approche permet de proposer des clés de réponse aux crises complexes et à l’incertitude qui est l’un de leurs facteurs caractéristique.

Destinés aux décideurs des secteurs publics et privés, le programme couvrira les champs de la sécurité nationale, et notamment l’économie, la sécurité civile, la santé, les questions environnementales… Les modules de formation intégreront les questions de planification de crise et de continuité d’activité, de communication de crise et de prise de décision dans des environnements incertains. La formation alliera corpus théorique, études de cas, mises en situation de crise, création d’outils de planification et d’aide à la décision. Les participants pourront également suivre à la carte les conférences et séminaires communs des autres sessions nationales de l’INHESJ et de l’IHEDN.

Comment se déroule la session ?

Les 18 journées de formation seront réparties d’octobre 2013 à mai 2014. Les installations techniques du centre de formation à la gestion de crise du département «Risques et crises » seront utilisées pour les exercices de mise en situation.

Réservée à un nombre très limité de participants (dont la liste sera publié au journal officiel) pour permettre la pédagogie la plus interactive et la plus efficace possible, cette session sera animée par des intervenants de haut niveau des secteurs publics et privés avec qui l’Institut a développé des partenariats depuis de longues années. Ils partageront leurs savoir-faire et leurs expériences tirés de nombreuses crises nationales et internationales. La clôture des inscriptions est fixée au 12 juillet 2013.

Ces articles pourraient vous intéresser

L’ armée française et l’armée malienne sont sur le point, semble-t-il, de reprendre...

Monsieur Jean-Paul Bonnet, après avoir dirigé la sécurité d’Alcatel pendant huit ans, vous...

Qu’est-ce que l’e-réputation ?

L’e-réputation est composée des informations que l’on peut trouver sur...

Commissions et groupes de travail

Les commissions et groupes de travail du CDSE, ouverts à tous les membres, sont le cœur de la réflexion du Club sur l’ensemble des problématiques qui impactent la sécurité-sûreté des entreprises.

Le réseau CDSE

Le CDSE a étendu son réseau auprès d’acteurs privés, publics et académiques qui participent à ses travaux. Il représente en outre les « donneurs d’ordre » et les « utilisateurs » au sein de différentes instances.

Les statuts

Le CDSE est une association loi 1901 à but non lucratif créée en 1995. Retrouvez la dernière version des statuts du CDSE adoptée par l’Assemblée générale extraordinaire du 15 septembre 2020.

Le règlement intérieur

Le CDSE s’est doté d’un règlement intérieur adopté par l’Assemblée générale extraordinaire du 20 septembre 2017 régissant différents points notamment en matière d’éthique et de déontologie.