1. Home
  2. /
  3. A propos
  4. /
  5. Actualités du CDSE
  6. /
  7. Evénements
  8. /
  9. Colloque du CDSE 2023 : Stéphane...

Colloque du CDSE 2023 : Stéphane Volant revient sur ses 6 ans de mandat dans une interview à AEF Info

Écrit par CDSE

11 décembre 2023

L’agence spécialisée AEF info publie, dans une dépêche du jeudi 7 décembre 2023, une longue interview de Stéphane Volant, président du CDSE, dans laquelle il revient sur ses six années de mandat à la tête de l’organisation professionnelle. Il y évoque notamment ses fiertés ainsi que ses projets à venir.

Stéphane Volant présidera, mardi 12 décembre 2023, son dernier colloque du CDSE. Le président du Club des directeurs de sécurité des entreprises achève en effet son second mandat à la tête de l’organisation avant de céder son siège, au 1er janvier 2024, à Cédric Lewandowski, directeur exécutif du groupe EDF en charge de la direction du parc nucléaire et thermique (élu en assemblée générale le 14 novembre 2023).

Il y aborde notamment son bilan :

« Quand Alain Juillet m’a proposé cette fonction en 2017, ce fut une vraie surprise pour moi car je n’avais pas fait acte de candidature ! Je suis arrivé à la tête du CDSE sans a priori, sauf peut-être celui de devenir le président d’une institution dont certains me disaient qu’il allait « falloir la dynamiser ». Or, j’ai tout de suite été surpris par le caractère réactif et engagé de l’ensemble de ses membres ainsi que par le caractère efficace et manœuvrier de la structure. Les fondamentaux, que l’on doit à mes prédécesseurs, François Roussely (lire sur AEF info) et Alain Juillet, étaient solides et le CDSE occupait déjà une « place à part » dans l’écosystème de la sécurité : ni un syndicat, ni un club de copains, ni une entreprise, mais plutôt une sorte d’ovni, d’association de défense d’intérêts réciproques.

Avec un conseil d’administration et une équipe permanente très engagés, je me suis d’abord attaché à renforcer les conditions de l’indépendance du CDSE en tâchant d’avoir un positionnement loyal mais aussi exigeant vis-à-vis de ses partenaires, dont ceux de l’État, en augmentant le nombre d’adhérents de 15 % et en revalorisant les cotisations. J’ai aussi encouragé les membres à travailler davantage ensemble au sein d’une quinzaine de commissions, qui se sont réunies plus de mille fois en six ans et ont produit de nombreuses réflexions et livrables utiles. Pas seulement des constats mais bien du prêt-à-discuter, du prêt-à-voter, du prêt-à-financer. Le CDSE a grandement participé au débat public et probablement influencé certaines décisions majeures qui régissent aujourd’hui le continuum de sécurité et la sécurité économique. »

Mais aussi le rôle des directeurs sécurité-sûreté dans le continuum de sécurité :

« Le CDSE a grandement participé au débat public et probablement influencé certaines décisions majeures qui régissent aujourd’hui le continuum de sécurité et la sécurité économique. Le CDSE a toujours estimé que les entreprises devaient être considérées comme un maillon fort de la chaîne de sécurité par le ministère de l’Intérieur. Et ce n’est pas rien d’avoir entendu Gérald Darmanin souligner que les entreprises étaient la « quatrième force de son ministère » aux côtés de la gendarmerie et de la police nationales, ainsi que des polices municipales lors du colloque de 2022. Ce n’est pas rien non plus qu’il ait récemment décidé de créer une direction des entreprises et des partenariats. Ainsi, tous les acteurs de l’écosystème de la sécurité, souvent emmenés par le CDSE, ont progressé dans leur manière de travailler les uns avec les autres. »

Ainsi que son rôle dans le secteur de la sécurité après avoir quitté le CDSE :

« Je vais continuer à siéger au conseil d’administration du Cnaps en tant que personnalité qualifiée. Marc Darmon, président du comité de filière des industries de sécurité, souhaite également que je reste au sein du CSF comme vice-président.

J’ai en outre accepté de prendre la présidence de la fondation des métiers de la sécurité, abritée par CY Cergy Paris Université (Val-d’Oise).

Je vais également m’occuper d’installer les « alumni » dans l’écosystème du CDSE, en faisant en sorte qu’ils soient utiles. Lors du dernier conseil d’administration du CDSE, je me suis engagé à revenir dans quelques mois avec des propositions en ce sens. Mon idée est de maintenir le côté club en organisant des rencontres et en nourrissant la convivialité. Je souhaite également que les « alumni » puissent partager leurs riches expériences auprès de « nouveaux arrivants » dans les métiers de la sécurité-sûreté ou de collègues entre deux postes. Bientôt, les « alumni » CDSE seront donc les « mentors », les « grands frères » ou des conseillers « carrière » bénévoles. Ils pourraient également être consultés sur certains travaux des membres actifs du CDSE. Ce sera au nouveau président du CDSE d’en décider. »

>> Retrouvez l’interview de Stéphane Volant à AEF info en intégralité ici « Le CDSE a probablement influencé certaines décisions majeures qui… (aefinfo.fr)  (Abonnés)

Ces articles pourraient vous intéresser

Commissions et groupes de travail

Les commissions et groupes de travail du CDSE, ouverts à tous les membres, sont le cœur de la réflexion du Club sur l’ensemble des problématiques qui impactent la sécurité-sûreté des entreprises.

Le réseau CDSE

Le CDSE a étendu son réseau auprès d’acteurs privés, publics et académiques qui participent à ses travaux. Il représente en outre les « donneurs d’ordre » et les « utilisateurs » au sein de différentes instances.

Les statuts

Le CDSE est une association loi 1901 à but non lucratif créée en 1995. Retrouvez la dernière version des statuts du CDSE adoptée par l’Assemblée générale extraordinaire du 15 septembre 2020.

Le règlement intérieur

Le CDSE s’est doté d’un règlement intérieur adopté par l’Assemblée générale extraordinaire du 20 septembre 2017 régissant différents points notamment en matière d’éthique et de déontologie.