1. Accueil
  2. Infos sécurité
  3. Faut-il avoir peur du terrorisme...

Faut-il avoir peur du terrorisme nucléaire?

Écrit par admin1973

17 juin 2009

Barack Obama considère le terrorisme nucléaire comme « la menace la plus immédiate et la plus extrême pesant sur la sécurité internationale ». Et pourtant un rapport de l’administration américaine suggère qu’en cas d’attentat atomique ou à la « bombe sale », les bases de données existantes ne permettraient pas de remonter jusqu’aux terroristes. Dans un rapport rendu public le 1e juin par l’administration américaine, tiré d’un document confidentiel du Government Accountability Office, il est indiqué que les experts ne seraient pas aptes à réagir convenablement à une bombe sale. Les scientifiques pensent aussi que les données internationales répertoriant les caractéristiques de matériaux nucléaires dans le monde, essentielles pour rechercher des indices si un tel événement survenait, ne sont actuellement « pas assez importantes, ni suffisamment utilisables ».

Ces articles pourraient vous intéresser

Débauché par TF1 pour devenir directeur général de la chaîne, l’ex-président de RTL...

Le groupe pétrolier italien Eni a déclaré l’état de force majeure sur certaines...

Le siège du port de Marseille a été saccagé lundi 29 juin par...

Commissions et groupes de travail

Les commissions et groupes de travail du CDSE, ouverts à tous les membres, sont le cœur de la réflexion du Club sur l’ensemble des problématiques qui impactent la sécurité-sûreté des entreprises.

Le réseau CDSE

Le CDSE a étendu son réseau auprès d’acteurs privés, publics et académiques qui participent à ses travaux. Il représente en outre les « donneurs d’ordre » et les « utilisateurs » au sein de différentes instances.

Les statuts

Le CDSE est une association loi 1901 à but non lucratif créée en 1995. Retrouvez la dernière version des statuts du CDSE adoptée par l’Assemblée générale extraordinaire du 15 septembre 2020.

Le règlement intérieur

Le CDSE s’est doté d’un règlement intérieur adopté par l’Assemblée générale extraordinaire du 20 septembre 2017 régissant différents points notamment en matière d’éthique et de déontologie.