1. Accueil
  2. Infos sécurité
  3. Archives infos sécurité
  4. L’ANSSI propose un projet de...

L’ANSSI propose un projet de référentiel d’exigences applicables aux prestataires d’audit de la sécurité des systèmes d’information

Écrit par MARCEL Julien

30 juin 2011

Compte tenu de la criticité des prestations d’audit de la sécurité des systèmes d’information, et afin d’apporter aux commanditaires d’audit des garanties de compétence et de confiance à accorder aux prestataires qui les réalisent, l’ANSSI propose de mettre en place un référentiel d’exigences en vue de leur qualification au sens du RGS. Ces exigences portent sur le prestataire lui-même, sur ses auditeurs, ainsi que sur le déroulement des audits.

Ainsi, L’ANSSI a mis en ligne une version « projet » de ce référentiel pour commentaires avant que ne soit mise en ligne une première version validée permettant le lancement d’une procédure expérimentale de qualification. Les acteurs concernés (prestataires d’audit, organismes de qualification candidats) sont donc invités à contacter l’ANSSI.

Pour consulter le document cliquer ici

Ces articles pourraient vous intéresser

Fin 2010, au Royaume-Uni, la profession de la sécurité privée a mis en...

Le Centre de crise du ministère des Affaires étrangères et européennes, le CDSE...

Commissions et groupes de travail

Les commissions et groupes de travail du CDSE, ouverts à tous les membres, sont le cœur de la réflexion du Club sur l’ensemble des problématiques qui impactent la sécurité-sûreté des entreprises.

Le réseau CDSE

Le CDSE a étendu son réseau auprès d’acteurs privés, publics et académiques qui participent à ses travaux. Il représente en outre les « donneurs d’ordre » et les « utilisateurs » au sein de différentes instances.

Les statuts

Le CDSE est une association loi 1901 à but non lucratif créée en 1995. Retrouvez la dernière version des statuts du CDSE adoptée par l’Assemblée générale extraordinaire du 15 septembre 2020.

Le règlement intérieur

Le CDSE s’est doté d’un règlement intérieur adopté par l’Assemblée générale extraordinaire du 20 septembre 2017 régissant différents points notamment en matière d’éthique et de déontologie.