1. Accueil
  2. Infos sécurité
  3. Archives infos sécurité
  4. Les crimes sur le web...

Les crimes sur le web 2.0

Écrit par MARCEL Julien

9 septembre 2010

Les médias sociaux ont connu ces dernières années une croissance exponentielle. Facebook, le plus populaire d’entre eux, comptait ainsi plus de 400 millions de membres au début de l’année 2010. Ces sites génèrent cependant un certain nombre d’inquiétudes relatives à la protection de la vie privée de leurs membres, à leur utilisation par des prédateurs sexuels et à l’exploitation par les fraudeurs et les pirates informatiques de leur connectivité et de leur interactivité.

Afin de mieux comprendre la nature et la structure de ces risques, une base de données d’incidents criminels associés à des sites de socialisation en ligne a été constituée par les auteurs à partir de comptes-rendus médiatiques.

Les auteurs soulignent notamment que les attaques informatiques utilisant le web 2.0 comme vecteur privilégié sont aussi fréquentes dans leur échantillon que les actes de violence (à l’exclusion des crimes sexuels) et les menaces, avec 16,4% des incidents. Par contre, elles causent un nombre considérable de victimes (jusqu’à plusieurs millions) qui ne sont pas toujours conscientes d’avoir été touchées, ce qui génère des risques additionnels pour leur entourage numérique.

Les auteurs soulignent également que si l’on examine les sites les plus fréquemment impliqués, le service de petites annonces Craigslist arrive en première position avec 37,3% des affaires, suivi par MySpace (28,3%) et Facebook (15,8%). Notons que chaque site fait cependant face à des risques spécifiques.

Pour télécharger l’étude compléte : cliquez ici .

Ces articles pourraient vous intéresser

L’Agence européenne chargée de la sécurité des réseaux et de l’information, l’ENISA (the...

La Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires a...

CA Inc, éditeur de logiciels pour la gestion des systèmes d’information, a publié...

Commissions et groupes de travail

Les commissions et groupes de travail du CDSE, ouverts à tous les membres, sont le cœur de la réflexion du Club sur l’ensemble des problématiques qui impactent la sécurité-sûreté des entreprises.

Le réseau CDSE

Le CDSE a étendu son réseau auprès d’acteurs privés, publics et académiques qui participent à ses travaux. Il représente en outre les « donneurs d’ordre » et les « utilisateurs » au sein de différentes instances.

Les statuts

Le CDSE est une association loi 1901 à but non lucratif créée en 1995. Retrouvez la dernière version des statuts du CDSE adoptée par l’Assemblée générale extraordinaire du 15 septembre 2020.

Le règlement intérieur

Le CDSE s’est doté d’un règlement intérieur adopté par l’Assemblée générale extraordinaire du 20 septembre 2017 régissant différents points notamment en matière d’éthique et de déontologie.