1. Accueil
  2. Infos sécurité
  3. Archives infos sécurité
  4. Rapport 2009 de la Miviludes

Rapport 2009 de la Miviludes

Écrit par MARCEL Julien

3 mai 2010

La Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires a remis son rapport annuel au Premier ministre le 7 avril 2010.

Le document propose notamment une analyse des politiques d’action mises en œuvre par la communauté internationale et particulièrement les instances européennes pour la protection des populations vulnérables aux dérives sectaires. Sont également abordées dans le document, les contributions des ministères les plus concernés par la lutte contre les dérives sectaires, ainsi que leurs objectifs pour les années à venir.

Au niveau des entreprises, le rapport s’intéresse notamment à certaines prestations de « développent personnel » ou de « formations professionnelles » qui constituent parfois une réelle dérive sectaire.

Pour consulter le document, cliquez ici.

Ces articles pourraient vous intéresser

CA Inc, éditeur de logiciels pour la gestion des systèmes d’information, a publié...

Les attaques informatiques à des fins politiques ont fortement progressé cette année comme...

L’agence internationale Transparency International vient de publier son treizième rapport annuel le 17...

Commissions et groupes de travail

Les commissions et groupes de travail du CDSE, ouverts à tous les membres, sont le cœur de la réflexion du Club sur l’ensemble des problématiques qui impactent la sécurité-sûreté des entreprises.

Le réseau CDSE

Le CDSE a étendu son réseau auprès d’acteurs privés, publics et académiques qui participent à ses travaux. Il représente en outre les « donneurs d’ordre » et les « utilisateurs » au sein de différentes instances.

Les statuts

Le CDSE est une association loi 1901 à but non lucratif créée en 1995. Retrouvez la dernière version des statuts du CDSE adoptée par l’Assemblée générale extraordinaire du 15 septembre 2020.

Le règlement intérieur

Le CDSE s’est doté d’un règlement intérieur adopté par l’Assemblée générale extraordinaire du 20 septembre 2017 régissant différents points notamment en matière d’éthique et de déontologie.