1. Accueil
  2. Infos sécurité
  3. Les entreprises françaises victimes de...

Les entreprises françaises victimes de fuites de données

Écrit par HASSID Olivier

27 juin 2011

Selon une enquête réalisée par le Ponemon Institute en France auprès de 450 administrateurs de la sécurité, 70 % des entreprises françaises interrogées ont subi une perte de données l’an dernier, contre 77 % au niveau mondial. D’après les principaux résultats du rapport intitulé « Understanding Security Complexity in 21st Century IT Environments » (Comprendre la complexité de la sécurité dans les environnements informatiques du 21e siècle), les répondants citent les informations clients (51 %) comme le type d’information le plus souvent compromis. A cela s’ajoutent la propriété intellectuelle (41 %), les informations sur les salariés (26 %) et les plans de l’entreprise (20 %). Avec l’adoption des applications Web 2.0 et la multiplication des terminaux mobiles se connectant au réseau, les entreprises se doivent d’appliquer des exigences renforcées en matière de sécurité des données et de gouvernance, de risque et de conformité informatiques (GRC) – soit un nouveau défi pour les responsables informatiques et les responsables de sécurité..

La cause première de la perte de données est la perte ou le vol d’équipements, suivis des attaques réseau, des applications Web 2.0 et de partage de fichiers, des terminaux mobiles non sécurisés, et de l’envoi par inadvertance d’e-mails aux mauvais destinataires. En outre, environ 74 % des répondants français pensent que leurs salariés sont peu, voire pas du tout sensibilisés à la sécurité des données, à la conformité et aux règles informatiques.

Ces articles pourraient vous intéresser

Un cracker de 18 ans, soupçonné d’avoir piraté les sites d’Interpol et de...

Alain Bauer, président du Conseil supérieur de la formation de la recherche stratégique,...

Le mardi 31 mai 2011 verra le lancement, en parallèle en France et...

Commissions et groupes de travail

Les commissions et groupes de travail du CDSE, ouverts à tous les membres, sont le cœur de la réflexion du Club sur l’ensemble des problématiques qui impactent la sécurité-sûreté des entreprises.

Le réseau CDSE

Le CDSE a étendu son réseau auprès d’acteurs privés, publics et académiques qui participent à ses travaux. Il représente en outre les « donneurs d’ordre » et les « utilisateurs » au sein de différentes instances.

Les statuts

Le CDSE est une association loi 1901 à but non lucratif créée en 1995. Retrouvez la dernière version des statuts du CDSE adoptée par l’Assemblée générale extraordinaire du 15 septembre 2020.

Le règlement intérieur

Le CDSE s’est doté d’un règlement intérieur adopté par l’Assemblée générale extraordinaire du 20 septembre 2017 régissant différents points notamment en matière d’éthique et de déontologie.