1. Accueil
  2. Infos sécurité
  3. Une nouvelle séquestration dans une...

Une nouvelle séquestration dans une entreprise

Écrit par HASSID Olivier

15 avril 2010

Des salariés de l’usine Essex à Mâcon (fabricant de fil de cuivre) retiennent depuis le 14 avril au soir le directeur de l’usine et le directeur des ressources humaines (DRH) dans leurs bureaux.

« La direction a annoncé la fermeture du site le 29 mars, lors du comité central d’entreprise à Paris. Le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) proposé est insuffisant. Nous demandons que la prime supra-légale soit portée de 30.000 à 120.000 euros par salarié », a déclaré un syndicaliste CGT d’Essex, au journal Le figaro.

Ces articles pourraient vous intéresser

M. le général de corps d’armée Jacques MIGNAUX est nommé directeur général de...

Crisis group réalise mensuellement un baromètre de la situation sécuritaire et politique à...

Accusés d’avoir «volé des secrets d’Etat», des employés de Rio Tinto ont été...

Commissions et groupes de travail

Les commissions et groupes de travail du CDSE, ouverts à tous les membres, sont le cœur de la réflexion du Club sur l’ensemble des problématiques qui impactent la sécurité-sûreté des entreprises.

Le réseau CDSE

Le CDSE a étendu son réseau auprès d’acteurs privés, publics et académiques qui participent à ses travaux. Il représente en outre les « donneurs d’ordre » et les « utilisateurs » au sein de différentes instances.

Les statuts

Le CDSE est une association loi 1901 à but non lucratif créée en 1995. Retrouvez la dernière version des statuts du CDSE adoptée par l’Assemblée générale extraordinaire du 15 septembre 2020.

Le règlement intérieur

Le CDSE s’est doté d’un règlement intérieur adopté par l’Assemblée générale extraordinaire du 20 septembre 2017 régissant différents points notamment en matière d’éthique et de déontologie.