1. Accueil
  2. Infos sécurité
  3. Les réseaux de téléconférence insuffisamment...

Les réseaux de téléconférence insuffisamment sécurisés?

Écrit par HASSID Olivier

2 février 2012

Des chercheurs en sécurité ont réussi à s’introduire dans les réseaux de téléconférence de grandes entreprises et à manipuler les caméras vidéo pour espionner les réunions. H.D. Moore et Mike Tuchen ont rendu public leurs recherches réalisées pour le compte de l’entreprise de sécurité Rapid7. Ceux-ci expliquent la facilité avec laquelle des attaquants éventuels pourraient secrètement espionner des salles de réunion équipées de systèmes de conférence configurés pour recevoir des appels de n’importe qui par défaut. Cependant, l’un des chercheur reconnaît que si toutes les fonctionnalités de sécurité des différents systèmes de téléconférence étaient activées, « personne ne serait capable d’utiliser ces produits pour passer un simple appel téléphonique » en raison de leur complexité, a-t-il déclaré dans une interview.
Source Reseaux Telecom

Ces articles pourraient vous intéresser

L’Assemblée nationale a adopté, lundi 23 janvier 2012, la proposition de loi de...

Une étude commanditée par Cisco révèle que la dernière génération de travailleurs prend...

Deux arrêtés ont été publiés à la fin du mois de décembre présentant...

Commissions et groupes de travail

Les commissions et groupes de travail du CDSE, ouverts à tous les membres, sont le cœur de la réflexion du Club sur l’ensemble des problématiques qui impactent la sécurité-sûreté des entreprises.

Le réseau CDSE

Le CDSE a étendu son réseau auprès d’acteurs privés, publics et académiques qui participent à ses travaux. Il représente en outre les « donneurs d’ordre » et les « utilisateurs » au sein de différentes instances.

Les statuts

Le CDSE est une association loi 1901 à but non lucratif créée en 1995. Retrouvez la dernière version des statuts du CDSE adoptée par l’Assemblée générale extraordinaire du 15 septembre 2020.

Le règlement intérieur

Le CDSE s’est doté d’un règlement intérieur adopté par l’Assemblée générale extraordinaire du 20 septembre 2017 régissant différents points notamment en matière d’éthique et de déontologie.