1. Accueil
  2. Infos sécurité
  3. Non lieu pour une affaire...

Non lieu pour une affaire d’espionnage à Nancy

Écrit par HASSID Olivier

3 septembre 2012

Deux Chinois mis en examen en octobre 2011 à Nancy pour espionnage industriel au préjudice de Converteam, une filiale de General Electric, ont bénéficié d’un non-lieu.

Eux-mêmes employés en Chine par le géant américain, au sein de cette même division spécialisée dans la conversion de l’énergie électrique, les deux hommes étaient considérés avoir photographié des prototypes dans l’usine de Champigneulles (Meurthe-et-Moselle) où ils effectuaient un stage.

Les services du contre-espionnage français au sein de la DCRI avaient été chargés de l’enquête. L’ordonnance de non-lieu, conforme aux réquisitions du parquet, a été signifiée la semaine dernière aux parties.
« Après moult investigations, le juge a estimé qu’il n’y avait pas d’éléments qui vienne accréditer les accusations », a indiqué à Reuters l’avocate des Chinois, Me Virginie Barbosa.

« Ils prétendent qu’ils prenaient les photos dans le cadre de leur stage et on n’a pas pu établir leur mauvaise foi », a précisé Chantal Ramey, procureur adjoint chargé du dossier.

Contacté par Reuters, la société GE Power Conversion, nouvelle raison sociale donnée par General Electric à Converteam, que l’entreprise avait racheté à Alstom en 2011, n’a pas précisé si elle ferait appel.

« Nous prenons en compte la décision de justice et n’avons pas d’autre commentaire à faire », a dit à Reuters Paul Florenz, porte-parole de la division.

Les deux stagiaires avaient été autorisés à rentrer au pays au mois de mars. L’un d’eux, qui était en contrat à durée déterminée, a tout de même perdu son emploi à cause de l’affaire, a indiqué Me Barbosa.

Ces articles pourraient vous intéresser

Commissions et groupes de travail

Les commissions et groupes de travail du CDSE, ouverts à tous les membres, sont le cœur de la réflexion du Club sur l’ensemble des problématiques qui impactent la sécurité-sûreté des entreprises.

Le réseau CDSE

Le CDSE a étendu son réseau auprès d’acteurs privés, publics et académiques qui participent à ses travaux. Il représente en outre les « donneurs d’ordre » et les « utilisateurs » au sein de différentes instances.

Les statuts

Le CDSE est une association loi 1901 à but non lucratif créée en 1995. Retrouvez la dernière version des statuts du CDSE adoptée par l’Assemblée générale extraordinaire du 15 septembre 2020.

Le règlement intérieur

Le CDSE s’est doté d’un règlement intérieur adopté par l’Assemblée générale extraordinaire du 20 septembre 2017 régissant différents points notamment en matière d’éthique et de déontologie.