1. Accueil
  2. Infos sécurité
  3. Un salarié français tué au...

Un salarié français tué au Yemen

Écrit par HASSID Olivier

7 octobre 2010

Un Français a été tué mercredi dans une fusillade au Yémen, dans les locaux de l’entreprise dans laquelle il travaillait. C’est un agent de sécurité de la société qui a ouvert le feu. D’après le journal le Parisien, il s’agirait d’un Français employé par la société française SPIE, détaché auprès du groupe OMV, une entreprise pétrolière autrichienne. Le siège de la compagnie, qui se trouve à Haddah, dans la banlieue proche de Sanaa, a été aussitôt encerclé par les forces de police. L’assaillant, qui s’était d’abord retranché, a fini par être désarmé. Une autre attaque s’est également produite à Sanaa, plus tôt dans la matinée. Cette fois, il s’agit d’un tir de roquette visant une voiture blindée de l’ambassade de Grande-Bretagne. Le véhicule, qui transportait cinq membres du personnel diplomatique, a été fortement endommagé, sans faire de mort.

Ces articles pourraient vous intéresser

Dans le dernier numéro de la lettre d’information « Actualité de l’Intelligence Economique...

Au moment où les parlementaires français entérinent la création du Conseil National des...

Avant le remaniement ministériel prévu en novembre, cela bouge dans les administrations. Notons...

Commissions et groupes de travail

Les commissions et groupes de travail du CDSE, ouverts à tous les membres, sont le cœur de la réflexion du Club sur l’ensemble des problématiques qui impactent la sécurité-sûreté des entreprises.

Le réseau CDSE

Le CDSE a étendu son réseau auprès d’acteurs privés, publics et académiques qui participent à ses travaux. Il représente en outre les « donneurs d’ordre » et les « utilisateurs » au sein de différentes instances.

Les statuts

Le CDSE est une association loi 1901 à but non lucratif créée en 1995. Retrouvez la dernière version des statuts du CDSE adoptée par l’Assemblée générale extraordinaire du 15 septembre 2020.

Le règlement intérieur

Le CDSE s’est doté d’un règlement intérieur adopté par l’Assemblée générale extraordinaire du 20 septembre 2017 régissant différents points notamment en matière d’éthique et de déontologie.