1. Accueil
  2. Infos sécurité
  3. World politics: After Egypt, how...

World politics: After Egypt, how to assess vulnerabilities?

Écrit par HASSID Olivier

25 février 2011

Tunisia’s and Egypt’s authoritarian leaders have been toppled. The question now is whether popular protests and uprisings will sweep through the Middle East and North Africa (MENA) and possibly spread to authoritarian regimes in other regions. It is safe to say that vulnerabilities exist in many countries, but assessing whether popular discontent will translate into a serious challenge to a regime is problematic. Any efforts to quantify a given country’s vulnerability are by nature imprecise. Nonetheless, as a rough guide to which countries could see similar upheaval to that of the past few weeks, the Economist Intelligence Unit has developed an index for the vulnerability of autocratic regimes to political revolt. The index covers 55 countries, including the two—Tunisia and Egypt—where revolution has just occurred.

Ces articles pourraient vous intéresser

Le PDG de Renault, Carlos Ghosn, a demandé un audit interne des systèmes...

La Fondation Dauphine en partenariat avec les entreprises Sanofi, Sogeti et Total, leaders...

La contrefaçon et la piraterie de produits coûtent « 2,5 millions d’emplois » par an...

Commissions et groupes de travail

Les commissions et groupes de travail du CDSE, ouverts à tous les membres, sont le cœur de la réflexion du Club sur l’ensemble des problématiques qui impactent la sécurité-sûreté des entreprises.

Le réseau CDSE

Le CDSE a étendu son réseau auprès d’acteurs privés, publics et académiques qui participent à ses travaux. Il représente en outre les « donneurs d’ordre » et les « utilisateurs » au sein de différentes instances.

Les statuts

Le CDSE est une association loi 1901 à but non lucratif créée en 1995. Retrouvez la dernière version des statuts du CDSE adoptée par l’Assemblée générale extraordinaire du 15 septembre 2020.

Le règlement intérieur

Le CDSE s’est doté d’un règlement intérieur adopté par l’Assemblée générale extraordinaire du 20 septembre 2017 régissant différents points notamment en matière d’éthique et de déontologie.