1. Accueil
  2. Infos sécurité
  3. La sécurité au Mexique :...

La sécurité au Mexique : une évolution préoccupante

Écrit par HASSID Olivier

3 janvier 2012

Environ 12.000 personnes ont trouvé la mort en 2011 au Mexique en lien avec le crime organisé. D’après le quotidien Reforma, le nombre de morts dans des affrontements entre groupes criminels ainsi qu’entre ceux-ci et les forces de sécurité, a atteint 12.359 en 2011. D’après ce journal ce bilan porte à plus de 50.000 morts le nombre de victimes de la violence criminelle depuis le début de l’offensive lancée contre les narcotrafiquants par le président Felipe Calderon à son arrivée au pouvoir en décembre 2006. Le journal Reforma souligne qu’en 2011 les groupes criminels qui se disputent le contrôle de différentes zones du Mexique ont donné un caractère particulièrement spectaculaire à leurs exécutions « en exhibant les cadavres de supposés rivaux dans des lieux emblématiques de ville importantes ».
Pour plus de renseignements sur la sécurité au Mexique, se référer au dossier spécial « La sécurité à l’international », Sécurité & Stratégie, oct-déc. 2011.

Ces articles pourraient vous intéresser

Le PDG de la Deutsche Bank, Joseph Ackermann, a échappé à un attentat...

D’après le figaro, la DCRI souhaiterait interroger un homme et une femme sur...

Commissions et groupes de travail

Les commissions et groupes de travail du CDSE, ouverts à tous les membres, sont le cœur de la réflexion du Club sur l’ensemble des problématiques qui impactent la sécurité-sûreté des entreprises.

Le réseau CDSE

Le CDSE a étendu son réseau auprès d’acteurs privés, publics et académiques qui participent à ses travaux. Il représente en outre les « donneurs d’ordre » et les « utilisateurs » au sein de différentes instances.

Les statuts

Le CDSE est une association loi 1901 à but non lucratif créée en 1995. Retrouvez la dernière version des statuts du CDSE adoptée par l’Assemblée générale extraordinaire du 15 septembre 2020.

Le règlement intérieur

Le CDSE s’est doté d’un règlement intérieur adopté par l’Assemblée générale extraordinaire du 20 septembre 2017 régissant différents points notamment en matière d’éthique et de déontologie.